Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

DIRE

Nous sommes dans une mouvance où les trop-pleins s’expriment de différentes manières; parfois sur les réseaux sociaux comme cette infirmière décriant ses conditions de travail, d’autres fois ce sont les médias qui donnent une voix à des citoyens payés à même nos impôts. Tout ce que cela dit, c’est que la course à la gestion par résultats crée un mal-être, creuse l’écart entre les riches et les moins bien nantis. Les congés pour épuisement professionnel sont en hausse. Bien que l’actualité fasse état de situations du secteur public, les domaines bancaires et des assurances ne sont pas en reste. Quand la voix des femmes s’élève, certaines institutions la musèlent. Je pense à ces femmes qui ont dénoncé les agissements d’un producteur québécois bien connu. Voilà qu’on leur dit qu’en l’absence de témoins, la preuve n’est pas hors de tout doute. Et que dire de la controverse à l’endroit de cette enseignante qui a exprimé un ras-le-bol de sa profession. Dans ce milieu où les habiletés politiq…

Derniers articles

Naissons-nous philanthrope ?

Mentorat en milieu scolaire